organisation d'événements / sport mécaniques
 

24H OFF ROAD MAROC

05-09 MAI 2018

9° EDITION

24H TOUT TERRAIN DE FRANCE

14.15 SEPTEMBRE 2019

27° EDITION


Le point après trois heures de course

25°EDITION - 09.10 SEPTEMBRE 2017 - FONTAINE FOURCHES (77)


Le point après trois heures de course
16 heures pile ! Bravo à la direction de course qui a donné un départ parfait aux 68 concurrents pour 24 heures seulement puisque, rappelons-le, l'idée initiale de courir cette manche du championnat de France d'endurance TT sur 25 heures a été abandonnée ce matin, suite à un problème de timing.
 
Jamais un début de course n'avait été aussi indécis et spectaculaire. Plusieurs changements de leader ont eu lieu durant les deux premières heures de course démarrées sur un rythme infernal. Puis la pluie est revenue sur le circuit de Fontaine-Fourches, entrainant d'innombrables sorties de route et incidents, heureusement tous maitrisées par les efficaces commissaires de piste.
 

Dès le départ, plusieurs buggys 4X4 se sont échappés en tête, notamment le Nissan-Sodicars des leaders du championnat, Billon-Boutron, dont le troisième pilote est le très rapide et expérimenté Laurent Fouquet. Ils ont occupé la tête pendant plus d'une vingtaine de boucles. Puis, lorsque la grosse averse est tombée après deux heures de course, suivie de la première période de changements de pilotes (rappelons que ceux-ci ne peuvent conduire plus de 2h30 d'affilée), c'est le Tomawak-Caze n° 21 de Brochard-Caze-Vincent qui se retrouvait en tête.
Le point après trois heures de course

Du côté des SSV, Cyril Despres, au volant d'un Yamaha 1000 R, a effectué un éblouissant début de course. « Lorsque l'adhérence est devenu précaire à cause de la pluie, je me suis régalé, » expliquait le pilote Peugeot-Sport. « Nous ne sommes pas trop mal en pneus et en suspension dans ces conditions. Mais j'ai toujours fait gaffe à ne pas dépasser les limites... » Après le passage du volant à Jérémie Warnia, le Yamaha « officiel » pointait en 4e position au terme des trois heures de course !
 
Signalons enfin qu'après un beau début de course, le buggy de la famille Andrade, vainqueur l'an passé, a sérieusement hypothéqué ses chances de récidive. Alexandre Andrade avait en effet effectué un petit tonneau qui lui coûtait plus de vingt minutes de réparation....
 


Obtenez votre licence