A la nuit tombée, avantage aux "poids plume"

25°EDITION - 09.10 SEPTEMBRE 2017 - FONTAINE FOURCHES (77)


A la nuit tombée, avantage aux "poids plume"
Vers 20 h, le soleil s'est couché, le vent s'est calmé, et si la piste est redevenue petit à petit sèche, les abords du circuit ainsi que le paddock sont restés très boueux. Tandis que la ronde infernale continuait, le public nombreux venu assister à cette première journée des 24 heures a reflué vers ses pénates...

A la nuit tombée, avantage aux "poids plume"
Du côté du classement, la bonne surprise est venue de la prise de position de leader par le SSV Yamaha n° 9, piloté par Jéremie Warnia, peu avant 20 h. Mais ensuite, l'excellent petit buggy Tomawak-Caze n° 21 a repris la tête. Ces deux engins ont profité d'un poids léger et d'une excellente motricité pour se porter aux avants-postes au moment où la piste était très boueuse. Leur duel a animé cette première partie de la nuit.

A la nuit tombée, avantage aux "poids plume"
Notons également la belle remontée du Nemesis n° 3, piloté par Tartarin-Galland-Moilet-Gibon. S'élançant en 28e position, il s'est hissé avec régularité jusqu'à la 4e place. A l'inverse, on a assisté à la dégringolade du buggy n° 4 de Billaut-Boutron-Fouquet, suite à plusieurs crevaisons, tandis que le Rivet RM-Sport de Castan-Soulas-Bujon rétrogradait lui aussi suite à une surchauffe moteur.
 

A la nuit tombée, avantage aux "poids plume"
Enfin, la catégorie T2 était dominée, jusque là, par le Toyota n° 33 de l'équipe « Adonf Médoc ». Quant aux filles de l'équipe «Ch'ti Girls team », elles continuaient toujours leur petite bonhomme de chemin, avec leur SSV Yamaha. Rappelons que à chaque heure passée en piste, elles donnent 100 euros à l'association de lutte contre le cancer du sein...


Obtenez votre licence